Le ministère des finances a indiqué que le Liban recevra 1.135 milliards de dollars de droits de titrage spéciaux du FMI, une mesure décidée par l’organisation internationale au titre de la relance de l’économie mondiale en raison de l’épidémie de la covid19. Cette aide n’est pas liée aux négociations avec les autorités libanaises dans le cadre de la crise économique que traverse actuellement le pays des cèdres.

Cette somme devrait être déposée auprès de la Banque du Liban alors qu’un débat a actuellement lieu quant à son utilisation.

Selon les informations actuelles, le gouverneur de la Banque du Liban Riad Salamé aurait informé les autorités libanaises que la somme de 225 millions de dollars destinée à poursuivre jusqu’à la fin du mois de septembre le programme de subvention aux carburants aurait déjà été épuisé. Ce programme devrait donc se voir être interrompu dès ces prochains jours avec les conséquences que cela aura, notamment au niveau de la hausse des prix. Dès l’acte de formation du gouvernement, la semaine dernière, le premier ministre Najib Mikati aurait ainsi évoqué la fin des subventions, une chose nécessaire selon lui alors que les files d’attente devant les stations essence continuent à s’allonger en raison des craintes de voir les pénuries perdurer ou encore une hausse importante du prix de l’essence. D’autres pénuries comme celles des médicaments, voire même des pénuries alimentaires, la farine étant jusqu’à présent subventionnée, pourraient également s’aggraver.

Si certains souhaitent la voir être utilisée dans le cadre de la poursuite du programme de subvention dont l’arrêt pourrait être annoncé par le nouveau gouvernement dès aujourd’hui lors de sa première réunion, d’autres soulignent qu’elle devrait plutôt être destinée au programme de rationnement au bénéfice des personnes les plus vulnérables face à la crise économique et cela pour un coût beaucoup moins importants puisque ce dernier est estimé à 1.5 milliards de dollars au lieu de 6 milliards de dollars. Ainsi, la majeure partie du coût du programme serait couverte dès cette année en attendant le résultat des négociations avec le FMI pour obtenir le déblocage de l’aide internationale.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն