close up photography of person in handcuffs
Photo by Kindel Media on Pexels.com

Les forces de sécurité intérieure ont arrêté les cambrioleurs à l’origine d’une prise d’otage le 9 juillet dernier. Ces derniers avaient alors forcé les portes d’un domicile à Sioufi, menottés les occupants et pris l’adent et les bijoux qui se trouvaient à l’intérieur d’un coffre.

Les forces de sécurité intérieure ont réussi à identifier 2 membres de ce groupes, M. h. (né en 1975, libanais) et A. J. (né en 1994, libanais) et à les arrêter le 28 septembre dernier, après les avoir localisé dans le quartier de Bir Hassan pour l’un et à Ein Remmaneh pour l’autre. Des armes et des munitions ainsi que de la drogue ont été retrouvés à bord d’un de leur véhicule. Ils ont été depuis déférés devant les autorités judiciaires compétentes après avoir avoué leur crime.

L’affaire avait provoqué un vif émoi parmi la population alors que des rumeurs faisaient été d’un motus operandi similaire dans le cadre de vols ayant touché plusieurs quartiers.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Un commentaire?