Le gouverneur de la Banque du Liban Riad Salamé a rappelé, dans une déclaration faite ce vendredi 12 juin, que les entreprises de transferts de fonds comme OMT, Western Union ou autre devront directement déposer les dollars qu’elles reçoivent auprès de la Banque du Liban.
En cas de transferts de fonds en dollar à l’étranger, ces sociétés pourront obtenir des dollars selon les conditions des autorités monétaires au taux fixé par le syndicat des agents de change, soit 3890 LL/USD à l’achat et de 3940 LL/USD à la vente.

Selon la déclaration du gouverneur de la BDL, les sociétés en question devront alors fournir aux autorités monétaires une liste des personnes ayant bénéficié de ces transferts, les montants et les raisons pour lesquelles ils ont été effectués.

Pour rappel, les transferts de fonds en devise étrangère – qui sont strictement contrôlés depuis l’instauration unilatérale d’un contrôle des capitaux depuis novembre 2019 par l’Association des Banques du Liban – ne sont permis que dans le cadre d’achat de produits de première nécessité, médicaments, farine ou médicaments ou encore en cas de paiement de scolarité d’étudiants libanais à l’étranger.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.