Moins d'une minute de lecture

S’exprimant à l’issue d’une réunion avec le Président de la République, le Général Michel Aoun, le Patriarche maronite Béchara Boutros rahi a indiqué avoir présenté au chef de l’état le plan de l’église face à la crise économique.

Pour rappel, le dirigeant de l’Eglise Maronite avait évoqué déjà à plusieurs reprises, un plan visant à aider les populations les plus vulnérables face à la crise économique.

Selon le Patriarche, « Le Liban est notre responsabilité et nous sommes appelés à préserver notre confiance envers le Liban ». Il s’agit donc de respecter les décisions des autorités politiques responsables envers le peuple.

« Nous sommes tous responsables du Liban, sa valeur, son rôle et sa mission sont notre priorité. Si nous ne faisons pas confiance à notre pays comme les pays nous feront confiance, nous vivons avec la douleur des gens. Nous avons traversé le passé avec de plus grands problèmes »

Le patriarche a également salué le rôle du président de la république, le général Aoun, premier à avoir appelé au nettoyage des administrations publiques, souligne-t-il. « j’appelle à définir les responsabilités et à ne pas les confier à une seule personne », note le patriarche cependant.

S’adressant aux manifestants au lendemain d’importantes mouvements qui se sont produits sur l’ensemble du territoire suite à la dégradation brutale de la valeur de la livre libanaise face au dollar, le Patriarche Rahi indique que ce n’est n’est pas « allumant des pneus, nous n’obtenons quoi que ce soit », avant de rappeler être en faveur de la révolution. Il s’agit également de ne pas déformer l’image du Liban.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.