Les Etats-Unis ont offert à l’armée libanaise 6 hélicoptères légers d’attaque de type MD 530F+ au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée hier à la base aérienne de Hamat. Ces 6 hélicoptères d’attaque s’ajoutent ainsi aux hélicoptères d’attaque Gazelle de fabrication française opérationnels au sein de l’institution militaire depuis plusieurs décennies.

Selon l’ambassadrice des Etats-Unis présence à la cérémonie de remise, “depuis 2017, les équipes militaires américaines ont travaillé en étroite collaboration avec l’armée de l’air libanaise pour s’assurer que les capacités de ces avions répondraient aux exigences de la mission et amélioreraient la capacité opérationnelle à assurer la sécurité du Liban.

Aujourd’hui, non seulement nous inaugurons officiellement ces hélicoptères, évalués à plus de 40 millions de dollars, mais nous les accueillons en tant que nouveaux ajouts à la flotte aérienne de l’armée de l’air. Cet hélicoptère est le premier hélicoptère d’attaque léger du genre à intégrer des missiles APKWS et à mettre en commun les données de ciblage

Dorothy Shea

Les pilotes libanais ont ainsi pu bénéficier d’une formation aux USA.

Par ailleurs, les autorités américaines ont décidé d’accorder 67 millions de dollars supplémentaire d’aide militaire au Liban. Cette somme s’ajoutera aux 120 millions de dollars déjà accordés alors que l’Armée Libanaise est largement impactée par la crise économique qui ravage le pays des cèdres. Plusieurs pays offrent désormais une assistance sous forme de rations alimentaires aux soldats libanais dont la solde n’atteint plus que l’équivalent de 30 USD par mois. La communauté internationale craint ainsi que l’institution militaire ne puisse s’effondrer suite à cette crise, destabilisant ainsi le pays des cèdres.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.