Réagissant au plan rendu public par une source anonyme il y a 2 semaines déjà, l’ex-mufti de la République, le Cheikh Rachid Kabbani, a estimé que la saisie d’une partie des dépôts bancaires sous forme de Bail-in, c’est à dire en échange d’action des banques comme stipulé par le document, pour aider à la restructuration des établissements financiers, serait illégal et interdit par la loi islamique.

La loi islamique concernant la déduction d’une partie de l’épargne des personnes dans les banques libanaises est interdite. Saisir l’argent des gens est illégal, et Dieu Tout-Puissant le sait

Cheikh Rachid Kabbani appelle ainsi l’état libanais à payer ses dettes locales avant de payer sa dette externe ou encore celle due aux banques libanaises à qui les épargnants ont confié leurs économies.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն

1 COMMENTAIRE

Les commentaires sont fermés