Les négociations entre la Bank Audi et la First Abu Dhabi Bank (FAB) concernant la vente de la Bank Audi Egypt sont pour l’heure suspendues à la demande de la banque émirati.

Selon les informations actuelles, cette demande serait liée aux conditions actuelles. La banque libanaise comptait financer une partie de hausse de son capital, conformément aux dernières directives de la Banque du Liban, par la vente de sa filiale égyptienne.

Les banques libanaises font face à de nombreuses difficultés depuis l’année dernière, avec notamment la crise de liquidité les touchant dès le début de l’été 2019. Aussi, elles sont touchées par les pertes induites par la déclaration de défaut de paiement de l’état, début mars. Le plan de restructuration du secteur financier prévoit un total wipe-out des actionnaires existants et un remplacement via un bail-in par les déposants les plus importants de chaque établissement et cela, afin d’éviter les faillites qui pourraient aboutir à une perte totale des dépôts.

Cette information intervient alors que l’économie émirati est durement touchée par la situation induite par le coronavirus COVID-19.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.