Après le camp du centre-ville de Beyrouth, c’est au tour de la “fiancée de la Révolution” de voir les tentes de la place Al Nour être démantelées par l’Armée Libanaise à l’aube.

Ces mesures interviennent dans le cadre de l’application des décisions du gouvernement Hassan Diab appelant à la fin des rassemblements publics en vue de limiter la propagation du coronavirus COVID-19.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.