L’Armée Libanaise et les Forces de sécurité intérieure ont saisi d’importantes quantités de carburants pour le deuxième jour consécutif.

Ainsi 130 000 litres de carburants ont été saisis à Ras Baalbeck dans la Békaa et 28600 litres d’essence dans 4 stations situées dans divers quartiers de la ville de Tripoli au Nord du Liban.

Dans certaines localités, les militaires ont distribués gratuitement l’essence ainsi saisie dans des stations officiellement fermées à la population alors qu’elles disposaient encore d’importants stocks. Il s’agit notamment du cas à Ras Baalbeck.

À Deir Qobel dans le caza d’Aley, les militaires ont même découverts une station essence dissimulée disposant d’importantes quantités d’essence.

Cette information intervient alors que le Liban connait depuis plusieurs mois une importante pénurie de carburant en raison des difficultés de la Banque du Liban à accorder les lignes de crédit nécessaires au déchargement des tankers pourtant présents le long des côtes libanaises.

Cette semaine, nouveau coup de tonnerre avec les déclarations du gouverneur de la Banque du Liban Riad Salamé annonçant la fin du programme de subvention aux carburants, provoquant ainsi une pénurie exacerbée du précieux liquide, contrairement à son engagement de voir ce programme être poursuivi jusqu’à fin septembre en contrepartie d’une augmentation de la parité utilisée de 1507 LL/USD à 3900 LL/USD.

Aussi, de nombreux incidents ont désormais lieu devant les stations essence, entre fusillades qui ont fait déjà un certain nombre de victimes, voire même désormais le drame de Tlal, dans la province du Akkar, au Nord du Liban, où le fils du propriétaire d’une citerne saisie a été à l’origine de l’explosion de celle-ci. Ce drame aurait couté la vie à 28 personnes dont 2 militaires et 79 personnes auraient été blessées.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.