Négociations libano-israéliennes: David Satterfield met en garde contre un excès d’optimisme

2 minutes à lire

Le Sous Secrétaire d’état Américain en charge du Proche Orient, David Satterfield, négociateur désigné pour les négociations qui devraient se tenir d’ici 2 semaines dans le cadre de la délimitation des frontières entre le Liban et Israël, a mis en garde contre un excès d’optimisme.

Pour plus de précisions

Le journal Al Joumhouria, citant une source proche du dossier, a indiqué que le responsable américain appelle les 2 partis à maintenir l’espoir mais à ne pas être exagérément optimiste, estimant que pour l’heure, on reste loin d’un accord.

Pour l’heure, des incertitudes demeurent. Même si Israël a accepté le principe de négocier, Tel Aviv insisterait que les USA et non l’ONU dirigent les négociations avec le Pays des Cèdres.

Lire également

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.