Le Palais de Justice de la ville de Beyrouth.
Le Palais de Justice de la ville de Beyrouth.
2 minutes à lire

Les manifestations se poursuivent en ce 46 jour notamment au Nord du Liban avec certaines routes qui sont fermées à la circulation mais également au Sud Liban à Nabatieh ou à Tyr.

À Beyrouth, des manifestants sont entrés au palais de justice de Beyrouth. Ils exigent la poursuite des enquêtes concernant plusieurs affaires de corruption, dont l’évasion fiscale, les stations d’épuration, le pétrole et l’électricité. 

Ils ont également affiché des banderoles réclamant un système judiciaire juste, impartial et indépendant. 

Par ailleurs, un sit-in a été organisé devant le poste des Forces de Sécurité Intérieure (FSI) à Nabatiyeh au Sud du Liban, pour dénoncer les poursuites engagées par ce dernier suite à des propos tenus par des utilisateurs de Beyrouth.

Selon un avocat Mazen Hoteit:

Nous ne savons pas encore quelle est la nature des accusations portées contre eux. Nous savons qu’ils sont originaires de la région de Nabatieh et ont été attaqués par Nous avons été blessés par les jeunes hommes qui ont été convoqués et, malheureusement, nous n’avons pas vu le pouvoir judiciaire se diriger vers les agresseurs, mais des nouvelles ont été soumises et enregistrées. Nous sommes ici pour dénoncer la politique de deux poids deux mesures, nous sommes ici en tant que manifestants, nous nous tenons au courant et nous suivons le dossier

Plusieurs manifestants ont organisé une manifestation devant la succursale de la Banque du Liban à Tyr, indique une dépêche de l’Agence Nationale d’Information (ANI).

Hier plusieurs manifestations ont eu lieu à Beyrouth dans les quartiers de Hamra, d’Ashrafieh et du Musée. Les protestataires se sont dirigés avec le Centre-Ville de Beyrouth appelant à l’élaboration d’un gouvernement transitoire “libre des partis au pouvoir” et de l’établissement d’une justice indépendante et de poursuite contre “ceux qui ont volé des fonds publics et des biens publics et privés, y compris des dépôts bancaires”.
Une manifestation a également été organisée par le Parti Sabaa à proximité du Palais Présidentiel de Baabda, en même temps qu’une contre-manifestation en soutien au Président de la République Michel Aoun.

L’Armée Libanaise a dû intervenir pour contenir tout incident entre les 2 groupes.


Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.