Plusieurs routes sont actuellement coupées à la circulation à Beyrouth, notamment au niveau de Qasqas en direction de Chatila ou encore du rond-point de Cola

Les manifestants protestent contre la détérioration de la valeur de la livre libanaise face au dollar et l’aggravation des conditions sociales et économiques.

Au niveau du rond point Cola, des tensions sont apparues entre manifestants, forces de sécurité et Armée Libanaise. Un nombre important de manifestants se serait rendus sur place après que des FSI aient tenté de disperser ceux qui étaient précédemment sur place.

Par ailleurs, un sit-in a actuellement lieu devant le Palais de Justice de Beyrouth pour exiger la libération de personnes détenues depuis 2 semaines. Cette manifestation fait suite à l’appel du parquet de Beyrouth qui a fait appel de la décision du juge d’instruction de les libérer.

S’exprimant pour les manifestants, un avocat, Ayman Raad a dénoncé les retards pris par la justice libanaise.

Il indique que deux détenus interrogés à distance auraient dû bénéficier d’une libération sous caution pour 200 000 LL. Cependant, suite à l’appel du parquet de Beyrouth, ils seraient toujours maintenus en détention.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.