Les propos du Ministre israélien Avigdor Lieberman revendiquant une partie de la zone économique exclusive libanaise ont amené la Présidence de la République et celle de la Chambre à une détente.

Amal, le CPL et le Hezbollah réunis à Haddad

Des délégations des 3 partis se sont réunis à Haddad, localité théâtre d’incidents ce mercredi, pour calmer la scène politique.

Le chef de la municipalité de Haddad George Aoun a salué cette réunion qui permettra « d’arrêter la sédition ».

Le député Ali Ammar a indiqué que le Hezbollah souhaite renforcer l’unité nationale et a indiqué que le Mémorandum signé avec le CPL est toujours actif.

Le député Alain Aoun du CPL s’est adressé au Président de la Chambre en lui déclarant que le mouvement aouniste continue à être un partenaire et ne permettra rien qui nuira à la scène interne.

Détente également au niveau des Présidents

Le Président de la République et le Président de la Chambre hommes se sont entretenus, durant une conversation téléphonique ce vendredi, pour discuter des mesures à prendre notamment au niveau du bloc 9 situé à proximité des eaux israéliennes.

Selon le communiqué publié par la Présidence de la République, le Chef de l’Etat a appelé à l’unité nationale face aux menaces israéliennes.

Le Président de la République avait auparavant mis en garde ce jeudi contre les propos du ministre israélien appelant à la vigilance et estimant que des partis internes et étrangers rechercheraient a créer une ambiance délétère. Le chef de l’état avait souligné sa volonté de confronter ces menaces par des moyens diplomatiques.

La crise politique entre le chef de l’état Michel Aoun et le président de la chambre Nabih Berry avait débuté par le décret d’avancement d’officiers de l’Armée Libanaise. Elle s’était encore aggravée ce lundi suite à la publication d’une vidéo prise à l’insu du Ministre des AF Gébran Bassil, décrivant Nabih Berry comme un voyou. Ces propos ont amené des sympathisants du mouvement Amal, également présidé par Nabih Berry à entamer des manifestations parfois violentes. Ce mercredi, la localité de Haddad principalement chrétienne, dans la banlieue de Beyrouth a connu un épisode violent avec le défilé de partisans de Amal et des coups de feu en l’air. Nabih Berry a estimé qu’une 5ème colonne aurait infiltré la manifestation et a salué le commandement de l’Armée Libanaise pour sa réaction rapide.
Amal a, par ailleurs appelé dans un communiqué, à la fin des manifestations. Nabih Berry a également estimé que le travail gouvernemental se poursuivra.

Les propos du Ministre Israélien appelant le consortium international formé par Total, ENI et Novatek à se retirer de l’exploration et de l’exploitation du bloc 9 de la zone maritime libanaise.

Pour sa part, le Ministre de l’Energie et des Ressources hydrauliques a indiqué que le Liban poursuivra les procédures en cours pour en permettre l’exploitation. Il a indiqué que ces propos du ministre israélien constituent une aggression à la souveraineté libanaise et une violation au droit du Liban d’exploiter ses ressources pétrolières. Il a rappelé l’appartenance de la zone revendiquée par Israel au Liban conformément au droit international.

César Abi Khalil a indiqué que les contrats avec les 3 compagnies précitées seront signé le vendredi 9 février.

COMMENTER

Please enter your comment!
Entrer votre nom ici