Le Premier Ministre Libanais Hassan Diab. Crédit Photo: Dalati & Nohra

Le Premier Ministre Hassan Diab a présidé une réunion du conseil des ministres consacrée aux conditions sociales et économiques ce jeudi. Il a souligné, dès le début de la session, la responsabilité des autorités libanaises à faire face à l’importante hausse des prix suite à l’effondrement de la livre libanaise face aux monnaies étrangères.

Pour rappel, le Liban traverse une grave crise économique alors que la parité de la livre face au dollar s’est effondrée, atteignant 4 100 LL/USD à l’achat et 4 200 LL/USD à la vente au marché noir, les dépôts bancaires étant toujours bloqués par une décision unilatérale d’instauration d’un contrôle des capitaux prise par l’Association des banques du Liban et donc inaccessible au taux officiel.

Plus de 60% de la population active vivrait actuellement en-dessous du seuil de pauvreté, estiment certains rapports alors qu’une récession économique, de l’ordre de 12% voire plus en raison des mesures de confinement prises pour éviter la propagation du COVID-19 qui ont été adoptées par les autorités libanaises.

Le Premier Ministre Hassan Diab a souligné le devoir collectif du gouvernement à soutenir le Ministère de l’économie face à l’augmentation des prix. Le Ministre de l’Economie Raoul Nehmé avait dénoncé ces dernières semaines les moyens limités dont il dispose, appelant à ce que les consommateurs puissent également se porter volontaires pour surveiller la hausse des prix.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.