Le port de Jbeil au Liban. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com
Le port de Jbeil au Liban. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com

L’Ambassade des Etats-Unis au Liban a appelé ses ressortissants à la vigilance accrue en raison des tensions régionales, allusion aux incidents qui auraient visé certaines structures pétrolières en Arabie Saoudite ou encore au déploiement d’une importante force américaine en Méditerranée.

En cause, la montée des tensions entre USA et Iran.

Pour rappel, la situation s’est dégradée depuis la décision du Président Américain Donald Trump de rétablir les sanctions visant Téhéran et liées au programme nucléaire iranien. Egalement la décision américaine de reconnaitre la souveraineté israélienne sur Jérusalem en 2017 puis sur le Golan en 2019 a entrainé un risque accru de conflit au Moyen-Orient.

 The U.S. Embassy in Beirut advises all U.S. citizens of heightened tensions in the region.  We strongly encourage U.S. citizens to maintain a high level of vigilance and practice good situational awareness.

Actions to Take:

Keep a low profile

Review your personal security plans

Be aware of your surroundings

As always, have travel documents up to date

Source: Site internet de l’Ambassade des USA au Liban

Le texte de l’Ambassade Américaine au Liban

L’ambassade des États-Unis à Beyrouth rappelle à tous les citoyens américains les tensions accrues existantes dans la région.
Nous encourageons vivement les citoyens américains à maintenir un niveau élevé de vigilance et à exercer une bonne connaissance de la situation.

Actions à entreprendre:
Gardez un profil bas
Passez en revue vos plans de sécurité personnels
Soyez conscient de votre environnement Comme toujours, ayez les documents de voyage à jour

Cette information intervient alors que 4 tankers dont 2 saoudiens auraient été endommagés mystérieusement dans le détroit d’Ormuz sans qu’on sache réellement les auteurs de cette attaque. Les États-Unis ont cependant depuis mis en garde les navires y entrant contre de possibles attaques menées par l’Iran ou ses alliés, accusant donc indirectement Téhéran.
Par ailleurs, des équipements appartenant à des oléoducs sur le sol saoudien auraient également fait l’objet d’une attaque de drones depuis le Yémen. Cette attaque a été commanditée par les rebelles houtis

Pour rappel, les Etats-Unis considèrent également le mouvement chiite Hezbollah présent au Liban et allié de l’Iran comme étant une organisation terroriste. En déplacement à Beyrouth, le Secrétaire d’Etat aux Affaires Etrangères, David Pompéo avait accusé le Hezbollah « de voler le Liban« . Ces propos avaient été dénoncé par les autorités libanaises qui considèrent ce mouvement comme un parti libanais présent tant au sein du Gouvernement que le Parlement. Ils ont également justifié le maintien des armes du Hezbollah en raison de l’occupation d’une partie du territoire libanais par Israël.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.