Barrage au niveau de Nahr Kalb. Crédit Photo: Libnanews.com. Tous droits réservés.

Nombreuses sont les routes toujours coupées sur l’ensemble du Liban, alors que s’ouvre le 7ème jour de manifestations.

Des rumeurs faisaient état hier, de l’organisation de contre-manifestations prévues aujourd’hui en faveur du Président de la République, par le Courant Patriotique Libre, du mouvement Amal en faveur de Nabih Berri et du Hezbollah, amenant l’Armée Libanaise à se déployer au niveau de zones à risques pour éviter toute confrontations avec les manifestants qui demandent toujours la démission des autorités actuelle avec le slogan “kiloun 3ané kiloun” (tous veut dire tous).

Aussi l’Armée Libanaise tente actuellement de rouvrir certains axes aux véhicules d’urgence comme les ambulances et les unités de la Défense Civile dont les véhicules sont parfois bloqués.

Par ailleurs, nombreux sont également ceux qui notent, au niveau de certains barrages et sit-in, un encadrement aussi de partis politiques, notamment à Adonis dans le Kesrouan ou Place Sassine à Ashrafieh, avec un encadrement des Forces Libanaises. Pour rappel, une jeune fille s’est également faite prendre à parti, il y a 3 jours, à Adonis en raison d’une pancarte demandant également le retrait de la vie politique du chef des Forces Libanaises, Samir Geagea.

Barrage au niveau de Nahr Kalb. Crédit Photo: Libnanews.com. Tous droits réservés.
Barrage au niveau de Nahr Kalb. Crédit Photo: Libnanews.com. Tous droits réservés.
Barrage au niveau de Nahr Kalb. Crédit Photo: Libnanews.com. Tous droits réservés.

De nouveaux barrages ont été installés notamment à Nahr el Kalb où des manifestants encagoulés non identifiés ont fait leur apparition. Ils visaient à bloquer à la fois l’autoroute et la route maritime, avant que l’Armée Libanaise intervienne de manière pacifique en raison du passage d’un convoi d’ambulances précédemment bloqué et ne permette à ce que la route maritime puisse être réouverte vers 9h du matin.

Les barrages routiers toujours présents partout sur le territoire.

Dans la capitale elle-même, le centre-ville de Beyrouth est toujours soumis aux manifestations tout comme place Sassine. Les Rings Fouad Chéhad et Charles Malek sont fermés à la circulation. Un barrage a été installé au niveau de la Tour Murr. De même à Sin el Fil et au rond point Saloumi où des voitures entravent le trafic routier. De même, le rond point Chevrolet est coupé à la circulation.
Au Sud de Beyrouth, des barrages ont été mis en place au niveau de Khaldeh, des tunnels de l’aéroport et de Costa Brava.

Dans le Metn, Dbayeh, la route Jal El Dib et le pont de Dora ont leurs barrages toujours présents. À noter que les protestataires laissent désormais passer les véhicules d’urgence. Des barrages sont également installés au niveau de l’intersection Al Ittihad, Al Fanar – Ain Saadeh, Nahr el Mot, du boulevard Sin El Fil – Mirna Shalouhi et du rond-point Hayek

Dans le Kesrouan, au niveau de Bouar, Mameltein, Safra, Zouk Mosbeh où le passage reste possible par la route supérieure, Jeita, Ashkout et Nahr el Kalb où la route maritime reste praticable.

À Jbeil, le barrage situé au niveau de la pharmacie Rahbani est toujours présent.

Dans la région de Saïda, au niveau de Jiyeh avec l’autoroute et la route maritime, le rond point al Burj. L’entrée de la ville de Saïda elle-même est également coupée tout comme la route maritime, le  rond-point Maksar al-Abed et la route al-Sharhabeel.

Au Nord du Liban, au niveau de Beddawi, Sahat el Nour, Enfeh, Chékaa, Batroun, Kfarhazir, Kfarabida, Amioun, Kousba, Zghrota-Koura, Denniyeh, Al-Minya au niveau de la route maritime. L’autoroute Jouma-Halba a été coupée quand des manifestants ont installé des tentes et mis en place un barrage filtrant, permettant le passage de l’armée, des forces de sécurité, de la Croix-Rouge ainsi que les cas urgents. 

Plus loin, l’autoroute de Tyr Abbassiya est désormais inaccessible.

Dans le Caza d’Aley, au niveau de Bhamdoun, Saoufar, et le pont Muderij-Saoufar.

Au niveau de Zahlé, plusieurs barrages: à Chtaura, Qab Elias, Jedita, Rachaya, et sur les routes de Tarchich Zahlé et au niveau du carrefour d’Ablah de la roue Riyak Zahlé.

Dans le Caza de Baalbeck-Hermel, au niveau du pont Baalbeck-Oronte, et au niveau de Jabal.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.