Le groupe L’Orient le Jour annonce la suspension de son édition Junior à destination des plus jeunes en raison de la crise économique que traverse actuellement le Liban.

De nombreux médias ont déjà annoncé faire face à des difficultés financières. Ainsi The Daily Star avait également annoncé la suspension de la parution de sa version papier dès février, Radio One Lebanon a cessé d’émettre et la LBCI et MTV Lebanon ont crypté leurs signaux appelant leurs téléspectateurs à s’abonner à leurs services.

En 2019 déjà, Le magazine Noun ou encore L’Officiel Levant avaient annoncé la fin de leurs aventures.

Des journalistes d’autres journaux ont ainsi indiqué ne plus être payés depuis plusieurs mois, une situation qui se poursuit jusqu’à aujourd’hui.

La crise économique qui touche la presse libanaise n’est cependant pas le seul facteur ayant amené à la diminution de ses revenus.

S’il existe une réelle liberté de ton dans les médias libanais, notait Reporters Sans Frontière en avril dernier, ces derniers restent néanmoins extrêmement politisés et polarisés. Les journaux, radios et chaînes de télévision servent d’outils de communication à certains partis politiques ou hommes d’affaires. Le code pénal libanais considère la diffamation, la calomnie ainsi que la diffusion de fausses informations comme des infractions et en a une définition très large. 

Face à cette polarisation d’une presse traditionnelle considérée comme étant proches de personnalités politiques, de nombreux lecteurs se sont tournés vers des médias alternatifs ou vers les réseaux sociaux, voire même en abandonnant le suivi de l’actualité, accentuant ainsi la crise des médias.

Par ailleurs, le paysage médiatique a également mal pris le tournant numérique, estiment les spécialistes. Ainsi, plusieurs groupes ont continué à s’appuyer sur une version papier au lieu d’évoluer vers une interface totalement numérique et cela afin d’élargir leur audience.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.