Le procureur financier, le juge Ali Ibrahim, aurait ordonné l’arrestation ce mardi soir, du Vice-Président du Syndicat des agents de change, Elias Srour, indique une dépêche de l’Agence Nationale d’Information (ANI).

Cette information fait suite à l’arrestation déjà le 8 mai, du Président de cette organisation, Mahmoud Mourad, accusé d’avoir manipulé le cours de la Livre Libanaise face au dollar. Pour l’heure, ce dernier reste toujours en prison. L’enquête des Forces de Sécurité Intérieure avait montré qu’il était en contact permanent avec des changeurs illicites. L’un d’entre eux avait révélé que Mahmoud Mourad le fournissait en billets verts à un taux plus important que celui pourtant convenu entre son syndicat et la Banque du Liban.

Egalement, des informations font état de la libération du directeur des opérations de change de la Banque du Liban, Mazen Hamdan, également accusé d’être impliqué dans le cadre de cette affaire.

Pour rappel, selon journal Al Akhbar, Mahmoud Mourad avait accusé le gouverneur de la Banque du Liban lui-même d’être impliqué.

Cette information intervient alors qu’hier, le syndicat des agents de change a publié un nouveau communiqué, indiquant que la grève ouverte qui a débuté depuis maintenant 2 semaines, se poursuivra tant que ne seront pas libérés ses responsables actuellement en prison.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.