Le département du Trésor des Etats-Unis a indiqué avoir placé 3 ressortissants libanais et 12 entités libanaises sur la liste des organisations terroristes soutenant le Hezbollah.

Selon le communiqué publié par le site officiel du département du Trésor des Etats-Unis, il s’agirait plus spécifiquement d’Atlas Holding, une société qui serait détenue ou contrôlée par la Fondation des Martyrs, ainsi que par son dirigeant Kassem Mohamad Ali Bazzi et dix sociétés qui lui sont affiliées, de Jawad Nur-al-Din et du Cheikh Yousouf Aasi, accusés de diriger la Fondation des Martyrs et enfin de Mirath SAL qui appartiendrait à Jawad Nur-al-Din.

Les sanctions concernant Atlas Holding, société impliquée dans la vente de carburant, de produits pharmaceutiques, mais également dans l’industrie touristique et dans la vente de vêtements, font suite à celles qui ont poussé à liquider la Jamal Trust Bank.

la Jammal Trust Bank a facilité des centaines de millions de dollars de transactions via le système financier libanais pour le compte d’Atlas Holding et de ses filiales, et a aidé les responsables du Hezbollah à échapper à l’examen de ces comptes par les autorités bancaires libanaises.

Parmi les compagnies liées à Atlas Holding, les autres entités nommées par communiqué comme étant aussi sanctionnes, MEDICAL EQUIPMENT & DRUGS INTERNATIONAL CORPORATION (MEDIC), Shahed Pharm, Amana Fuel CO., Amana Plus CO., Al Kawthar, Amana Sanitary and Points Company LTD, City Pharma SARL, Global Touristic Services SAL, Mirath SAL, Sanovera Pharm Company SARL, Capital SAL,

Le secrétaire d’état Steven T. Mnuchin accuse le mouvement chiite de profiter “de la vente de biens vitaux pour la santé et l’économie du peuple libanais, tels que les produits pharmaceutiques et l’essence“.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.