Des traces de leurres lancés le 4 septembre 2018 par des avions israéliens survolant la région du Kesrouan. Crédit Photo: Libnanews.com, tous droits réservés.
Moins d'une minute de lecture

Alors que le Liban vient de nommer Saad Hariri comme premier ministre désigné, les avions de chasse israéliens ont une nouvelle fois violé l’espace aérien libanais survolant plusieurs régions libanaises.

Ils ont ainsi effectué des raids fictifs au dessus de la ville de Saïda, tout comme les localités de Nabatiyeh, de Bint Jbeil et d’Iqlim al-Tuffah, au Sud du Liban, jusque dans le Metn et le Kesrouan au Nord de la capitale Libanaise Beyrouth.

Ces survols constituent une violation de la résolution 1701 du conseil de sécurité de l’ONU adopté en 2006 et interviennent alors que des négociations en vue de délimiter les zones maritimes exclusives ont débuté le 14 octobre dernier et devraient se poursuivre le 28 octobre prochain entre le Liban et israël sous la médiation américaine.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.