Alors que le syndicat des employés de banque a publié un communiqué dénonçant les violences faites, selon lui, à ses membres, un nouvel incident entre déposants, manifestants et forces de sécurité intérieure a eu lieu dans un établissement financier à Saïda au Sud du Liban ce jeudi.

L’incident se serait déroulé à l’intérieur de la succursale locale du Crédit Libanais.

Des sources sur place indiquent qu’une personne au moins aurait été évacuée par la Croix Rouge Libanaise après avoir été blessée dans cette altercation.

Les manifestants dénoncent les mesures illégales selon eux du contrôle des capitaux au Liban, alors que beaucoup craignent une dévaluation déjà effective de la livre libanaise avec l’instauration d’un taux de change parallèle et une décote. Cette mesure a été instaurée non par par les autorités libanaises ou la Banque du Liban (BDL) mais par l’Association des Banques du Liban (ABL). Plusieurs jugements ont d’ailleurs accordé raison aux déposants, la justice libanaise estimant illégale, le refus des établissements bancaires à ne pas permettre le retrait des dépôts.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.