Le pouvoir de la transparence!

1

Hier, se sont déroulées les élections municipales de Beyrouth, de Zahle ainsi que d’autres villes et villages du Liban.

Malgré la déperdition flagrante des « politiques » en cours, des électeurs persistent à engager sciemment leurs avenirs sur une voie abandonnée par de nombreuses abstentions et récupérée par les mêmes acteurs de nos drames!

Ces « libanais » ont préféré de se résigner au non choix et ont permis que prévalent des partis « chrétiens » traditionnellement adverses aux jeux des complicités ouvertes face aux mouvements crédibles du changement nouveau, positif et honnête. Cependant, et on ne le sait que trop bien, ceux qui représentent des partis et défendent des assises populaires parlent inlassablement de la persistance stérile du dialogue entre eux. Il permet de justifier des échanges sans accords et sans devoir ainsi convenir à l’exercice légitime et assidu de la fonction citoyenne utile.

Cependant, les caisses privées et partagées pour financer les corruptions systématiques semblent suffir pour pointer un ennemi commun. Celui qui incarne le souffle long d’élans remarquablement structurés au nom de faire prévaloir les valeurs et les comportements de la citoyenneté. Beyrouth Madinati a réussi incontestablement à marquer ses spécificités et à défier toute autre semblante ou trompeuse coalition avec des « membres de la société civile » par le dévouement prouvé de ses représentants. Ils sont indépendants, leurs qualificatifs exceptionnels transparaissent selon un programme exhaustif, pragmatique et par la qualité du service quotidien pour la nation. Elle est gagnante aujourd’hui et demain, malgré les victoires proclamées de ses « adversaires ». Son unique fer de lance est de réussir à convaincre tous les libanais à participer à un état réellement démocratique. Beyrouth Madinati est l’exemple de la différence utile pour toutes ses composantes et du seul pouvoir effectif: Celui de la transparence!

Joe Acoury

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.