De gauche à droite, Marc Tourelle, maire de Noisy-le-Roi, SE. M. l'ambassadeur du Liban, Rami Adwan, Marie-Hélène Aubert, maire de Jouy-en-Josas et vie présidente du conseil départemental des Yvelines, Jacques Alexis, maire de Bailly et Bertrand Cognard, conseiller départemental des Yvelines

es tarifs de l’électricité publique seraient sur le point d’être relevés, ont indiqué hier soir des sources la MTV Lebanon. L’EDL souhaiterait ainsi aligner ses tarifs en dollar américain, selon la parité de la plateforme électronique de la Banque du Liban.

Ainsi, les 100 premiers kilowatts heures couteraient 10 cents par kilowatt. Au-delà, la facture atteindrait 27 cents pour chaque kilowatt, toujours loin des tarifications proposées par les propriétaires de moteur de quartier qui dépassent désormais les 60 cents par kilowatt heure selon le taux de change Sayrafa.

Cette hausse, si elle se confirme, serait une première depuis 1997, les tarifs de l’électricité publique étant inchangés depuis et toujours basés sur un baril de pétrole de 20 USD et une livre libanaise à 1507 LL/USD, amenant l’EDL à d’importants déficits financiers depuis 20 ans.

Ce relèvement des prix est estimé nécessaire par de nombreux observateurs, puisqu’il permettra de réduire la facture totale de l’électricité, générateur et électricité publique. En effet, depuis plusieurs mois, le Liban subit une pénurie grave de courant au bénéfice des générateurs de quartiers qui ont fortement augmentés les prix tout en réduisant la période de temps durant laquelle, ils fournissent le courant. Par ailleurs, cette hausse est également exigée par la Banque Mondiale qui avance un financement comme garantie de paiement du gaz qui devrait être acheminé d’Egypte ou encore de l’électricité qui devrait être fournie par la Jordanie avec à la clé, une hausse du nombre d’heures de courant fourni qui pourrait passer jusqu’à 10 heures au lieu d’une heure officiellement et d’aucune heure en réalité.

Cependant pour devenir valide, cette hausse devrait encore être avalisée par le conseil des ministres.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.