Les chauffeurs de bus de la ligne Beyrouth-Tripoli ont bloqué à 2 reprises l’autoroute au niveau de la localité de la Palma à l’entrée de la capitale du Nord Liban, indique une dépêche de l’ANI.

Ils entendent ainsi protester contre les restrictions à la circulation dont ils font l’objet alors que les autorités libanaises ont instauré des mesures de restriction jusqu’au 29 mars en raison de l’épidémie de coronavirus.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.