Le Président de la Chambre a appelé le gouvernement à organiser une session exceptionnelle dès que possible pour organiser le retour des libanais bloqués en raison de la pandémie du coronavirus COVID-19 dans les pays. Ces pays, estime Nabih Berri, manquent de structures médicales et de services de soin de base.

Nabih Berri avait déjà évoqué ce sujet hier, avec le Premier Ministre Hassan Diab.

Tous ces pays cherchent leurs citoyens afin de les ramener dans leur pays. Au Liban, nous avons oublié que ces personnes ont été à l’origine à quitter le Pays en raison des négligences de l’État. Pourtant elles l’ont encore enrichi de leur amour, de leur loyauté et du fruit de leur travail. Cela n’était pas déjà assez de gaspiller, sinon de voler leurs dépots par le contrôle des capitaux? S’agit-il de voler aussi leur nationalité?

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.