Avraham Burg
Avraham Burg

The U.S. silence is largely unwavering, however. “We would never say flatly that Israel has nuclear weapons,” explained a former senior State Department official who dealt with nuclear issues during the Bush administration. “We would have to couch it in other language, we would have to say ‘we assume’ or ‘we presume that Israel has nuclear weapons,’ or ‘it’s reported’ that they have them,” the former official said, requesting that his name not be used due to the political sensitivity surrounding the topic. (1)

Pour comprendre le long processus des accords nucléaires avec l’Iran on aurait besoin de lire certes ce qui a été énoncé par les médias et la presse mais aussi ce que les présidents de grandes nations ont choisi de scotomiser soigneusement. Les pensées, quelles que soient leurs niveaux d’autorités,  démarquent un rapport inhérent à des liens historiques et stratégiques.

En particulier ici ceux qui ont été tissés et façonnés depuis avant la création de l’Etat Sioniste. Ils demeurent tacites pour développer ses installations nucléaires. Cependant, de longues négociations vers l’exigence de la transparence du programme nucléaire de l’Iran aboutissent finalement à l’annonce des engagements réciproques et des vérifications par étapes aux promesses tenues. La subtilité des prises de positions verbales et les désengagements sur d’autres terrains engagent les grandes puissances à l’expertise de négocier dur avec l’Iran et à l’esthétique des formes  pour prévaloir la tranquillité abusive d’Israël.  L’Amérique fait toujours correspondre la priorité de ses convenances aux alliances indéfectibles et aux accords opportuns pour chacun de ses intérêts. Toute réponse aux arabes et aux non-israéliens demeure justificatrice d’une permanente urgence sioniste. Celle de garantir et de prémunir son rôle de demandeur par l’évidente constance de menacer par ses armes la Paix et d’autoriser de sa média et de ses prédispositions secrètes tous ses « voisins ».

« A former speaker of the Israeli Knesset, Avraham Burg,was less discrete during a December 2013 conference in Haifa, where he said “Israel has nuclear and chemical weapons” and called the policy of ambiguity “outdated and childish.” (2).

1 & 2 , The Atlantic, Sept 2014,  
Douglas Birch and. R .Jeffrey Smith. 

Joe Acoury.