Circule sur les réseaux sociaux une vidéo devenue virale diffusée par France 3 faisant état du refus du Liban à accueillir des secours en provenance de France.

Ce qu’on sait pour l’heure:

Effectivement, cette équipe ne sera pas présente au Liban. La voix off de la journaliste indique que cette équipe ne pourra décoller suite à un refus du gouvernement libanais. Cette version n’est cependant pas confirmée pour l’heure par les responsables de l’ONG, elle-même. Une clarification est donc attendue, d’autant plus que les autorités libanaises réfutent qu’elles auraient été à l’origine de ce refus.

Par ailleurs, les experts de ce type de situation estiment que la zone à couvrir est restreinte et déjà de nombreuses équipes de spécialistes étrangers en plus de la défense civile et des pompiers locaux et notamment des équipes françaises de la Sécurité Civile sont déjà présentes.

Dalati Seaport 9
FactCheck: Est-ce que le Liban a refusé l'aide de la France? 2

Ainsi, certains témoignages font état de la présence de 200 membres de la Sécurité Civile Française comme ceux qui étaient présents sur la scène de l’explosion hier et qui expliquaient la situation au Président de la République Française Emmanuel Macron. Sur place également sont présents des experts en recherche de corps, experts judiciaires, experts en explosifs déjà sur place. Donc, le Liban n’a pas refusé l’aide de la France.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.