Le bureau du ministre de l’éducation et de l’enseignement supérieur a indiqué laisser la libre décision d’ouverture ou de fermeture aux écoles demain, en raison de l’appel à la grève générale de la confédération des syndicats des transports.

Ceux-ci visent à dénoncer la dégradation des conditions sociales et économiques induites par la crise actuelle que traverse le Liban mais également le non-respect par les autorités libanaises des promesses qui leur ont été faites concernant le maintien du pouvoir d’achat.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.