wheat field
Photo by rehan verma on Pexels.com

L’Association des moulins au Liban a indiqué, dans un communiqué, que “la Banque mondiale a accepté d’allouer un montant de 150 millions de dollars, pour assurer les besoins du Liban en blé pendant une période de six mois.

Cette information intervient alors que le Liban a vu ses stocks fondre à moins de 1 mois et demi de demande locale. Si le blé en provenance d’Ukraine et de la Russie répondaient à 55% de la demande locale, les autorités libanaises comptent désormais encourager l’agriculture locale avec, à terme, à ce qu’elle puisse produire à hauteur de 30% de cette même demande.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.