En déplacement en France, le commandant de l’Armée Libanaise, le général Joseph Aoun aurait mis en garde, devant les autorités françaises, contre l’effondrement de l’institution militaire, en raison de la crise économique et sociale que traverse le Liban.

Cette information intervient alors que de nombreux pays, dont la France, ont fait parvenir à l’armée libanaise une aide alimentaire et médicale urgente pour soutenir l’institution militaire.

Certaines sources sécuritaires font part d’un mécontentement croissants des militaires et des membres des autres forces sécuritaires en raison de la détérioration de leur pouvoir d’achat, avec une monnaie locale qui a perdu 90% de sa valeur par rapport au dollar.

La France se serait également inquiétée de la situation de l’Armée, considérée comme épine dorsale du Liban et fournirait prochainement d’autres cargaisons d’aide alimentaire et médicales. Parallèlement, Paris souhaiterait organiser une conférence internationale en juin pour soutenir l’Armée Libanaise.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն