La dégradation de la livre libanaise face au dollar se poursuit en ce début de matinée au marché noir, avec le passage du seuil des 35 000 LL/USD, son nouveau plus bas historique.

Ainsi, le taux de change à l’achat est de 35 000 LL/USD et à la vente de 35 100 LL/USD, indiquent les cambistes qui notent que la demande sur la monnaie locale est toujours supérieure à l’offre.

Plusieurs facteurs induisent cette dépréciation, notent aussi les économistes qui citent pèle-mêle, la décision du gouvernement d’augmenter le salaire minimum du secteur privé, l’augmentation des indemnités des transports, cela sans gains réels de productivité, l’incapacité de la Banque du Liban à assurer les liquidités quotidiennes nécessaires au financement des carburants ou encore la fin des subventions accordées notamment à l’achat de médicaments ou encore l’importante inflation qui en résulte et qui alimente ainsi un cycle baissier.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.