Le Numéro 2 du Hezbollah, le Cheikh Naïm Kassem.
Le Numéro 2 du Hezbollah, le Cheikh Naïm Kassem.

Le numéro 2 du Hezbollah, Cheikh Naïm Kassem, a estimé que la seule solution à la crise actuelle que traverse le Liban passe par la formation d’un nouveau gouvernement.

Il a indirectement accusé les Etats-Unis d’être à l’origine de la crise financière, estimant que seule une entente entre dirigeants politiques pourrait amener l’Occident à « être obligé de répondre ». Par ailleurs, les sanctions américaines contre le Hezbollah ne font que compliquer la situation locale, juge-t-il.

Concernant le rôle du Hezbollah, Cheikh Naïm Kassem estime que le mouvement chiite est « partenaire efficace pour les parties qui cherchent des solutions pour reconstruire Beyrouth et le Liban et s’attaquer aux problèmes économiques et sociaux ».

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.