Army Day au Festival de Jounieh 2019. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés
Moins d'une minute de lecture

L’Armée Libanaise a indiqué avoir procédé à l’arrestation de 36 personnes accusées de vandalisme dès ce lundi. Ces derniers se seraient ainsi pris aux unités de l’Armée Libanaise et aux propriétés publiques et privées durant les incidents qui ont eu lieu entre le 11 et le 15 juin, précise le communiqué de l’Armée Libanaise.

Pour rappel, de graves incidents ont eu lieu la semaine dernière à l’issue de manifestations induites par la détérioration de la parité de la livre libanaise face au dollar. Durant 3 nuits, des jeunes ont attaqué des banques et s’en sont pris aux forces de sécurité et à l’armée libanaise. Plusieurs dizaines de personnes ont été blessées des 2 côtés.

Cette information intervient au lendemain de la tenue d’une réunion du haut conseil de sécurité du Liban en présence du Président de la République, le général Michel Aoun qui a dénoncé ces incidents. Le Chef de l’Etat – qui avait jugé l’origine de ces troubles comme étant suspects – a appelé à une vague d’arrestation de ses auteurs ainsi des commanditaires. Le Premier Ministre Hassan Diab avait dénoncé, de son côté, des actes de sabotages commis par des voyous. Ces derniers devraient être jetés en prison, estime le premier ministre.

Ce mardi également, les forces de sécurité se sont déployées de manière massive à Halba au Nord du Liban, à proximité de succursales des banques et des institutions publiques. Pour l’heure, on en ignore les causes.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.