L’Armée Libanaise met en garde contre la révolution de la faim face à la crise économique

0

Alors que les conditions socio-économiques continuent à se dégrader, avec l’annonce d’une prochaine pénurie de marchandises de première nécessité et notamment de médicaments, on indique, de source médiatique, que le commandant de l’Armée Libanaise, le général Joseph Aoun, aurait mis en garde de nombreux responsables libanais contre une possible “révolution de la faim.”

Il aurait ainsi estimé que les militaires ne pouvaient pas faire grand-chose pour empêcher les personnes les plus démunies d’investir les rues quand cela se produira.

L’armée ne sera pas en mesure de maintenir la stabilité ou d’accomplir ses tâches, puisqu’elle n’affrontera pas les personnes défavorisées dans les rues.

Il aurait ainsi mis en garde la classe politique qui continue à tergiverser sur la nomination du prochain locataire du Grand Sérail, estimant les politiciens n’ont pas le luxe du temps car les conditions de vie dans le pays continuent à se dégrader, ce qui pourrait amener aux scénarios les plus dangereux.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.