L’Armée Libanaise a remis, ce mercredi, aux autorités judiciaires le militaire accusé d’avoir tué Aala’ Abou Fakher ce mardi.

Pour rappel, Abou Fakher – un membre du Parti Socialiste Progressiste – qui se trouvait avec sa femme et son fils au niveau de la route bloquée à Khaldé, a vu une voiture aux vitres fumées tentant de passer au niveau de la route bloquée. Il a tenté d’arrêter la voiture en hurlant, un homme en tenue militaire est descendu de la voiture, a tiré deux balles, dont une aurait touché Abou Fakher au niveau du crâne.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.