Le compte Twitter de Jan Kubis
Moins d'une minute de lecture

Le coordinateur spécial de l’ONU Jan Kubis appelle les dirigeants libanais à éviter de régler leurs comptes via un Tweet, en raison de la détérioration de la situation sécuritaire notamment à Tripoli ou des heurts ont amené au décès d’un manifestant.

Les événements tragiques à Tripoli qui ont opposé des manifestants violents aux Forces Armées Libanaises et causé le martyre d’un manifestant et de multiples blessures des deux côtés envoient un signal d’avertissement aux dirigeants politiques du Liban – ce n’est le moment pour le règlement des comptes ou pour attaquer les banques …

C’est le moment d’apporter un soutien matériel à une majorité de Libanais de plus en plus désespérée, appauvrie et affamée dans tout le pays.

Jan Kubis a également appelé la classe politique à venir à l’aide des personnes les plus vulnérables face à la crise économique qui ravage le Liban.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.