Moins d'une minute de lecture

En dépit des dernières décisions du gouvernement à tenter d’imposer une parité de la livre libanaise à 3200 LL/USD la semaine dernière en injectant des billets verts sur le marché, la valeur de la livre libanaise continue à se dégrader au marché noir, avec une parité à l’achat de 4 900 LL/USD et à la vente de 5 150 LL/USD.

Cette information intervient alors que le syndicat des agents de change qui collabore avec la Banque du Liban a décidé de baisser la parité des dollars qu’elle offre à 3 850 LL/USD à l’achat et à 3 900 LL/USD à la vente. Certains agents de change officiels ont décidé de fermer boutique faute de disposer des liquidités suffisantes face à une demande qui semble être toujours plus importante que l’offre.

Pour l’heure, les sommes restent rationnées à 200 USD par personne, avec la présentation des justificatifs conformément aux dernières directives des autorités locales.

Par ailleurs, la Sûreté Générale continue à arrêter des changeurs illégaux, notamment à Chtaura ou encore à Saïda.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.