Le Hezbollah a revendiqué le tir d’une douzaine de roquettes depuis la localité de Habariya vers les fermes de Chébaa et indique avoir agi en représailles aux bombardements aériens qui ont eu lieu mardi dernier. Il s’agissait des premiers bombardements aériens depuis le conflit de juillet 2006.

La FINUL appelle les habitants du Sud du Liban à se réfugier dans des abris. La majorité des roquettes ont été interceptées par le système antiaérien Dôme du fer.

Des déplacements de population ont actuellement dans les localités de Kfarshouba, Habariya, Kfarhamam, Rashaya al-Foukhar et des fermes de Chébaa.

Des survols intensifs de la localité de Hasbaya à basse altitude ont actuellement lieu.

Pour rappel, 3 roquettes ont été tirées depuis le Sud Liban vers la colonie israélienne de Kyriat Shémona ce mardi. Une seule de ses roquettes aurait atteint son objectif. Les forces israéliennes avaient alors tiré 92 obus en direction du Liban et procédé à des bombardements aériens dans la nuit de mardi à mercredi. Des sources sécuritaires avaient alors accusé des groupes palestiniens d’être à l’origine de ces tirs en vue de provoquer un conflit entre le Hezbollah et Israël.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն