Le plan de sauvetage a été approuvé par le Conseil des Ministres réuni au Palais Présidentiel de Baabda, indiquent des sources locales, alors que le Premier Ministre Hassan Diab devrait s’exprimer à la population, vers 17h30 depuis le Grand Sérail.

Pour l’heure, on ignore encore les détails du plan de sauvetage mais un brouillon faisant état d’une dévaluation contrôlée de la livre libanaise à un taux de 2600 LL/USD et appelant à une restructuration tant du secteur public que du secteur financier avait circulé. Les réformes tant économiques que fiscales et nécessaires sont jugées comme nécessaire afin de débloquer l’aide internationale promise au Liban.

Les versions précédentes du plan évoquaient une restructuration à la fois de l’importante dette publique, à hauteur de 176 milliards de dollars, accompagnée par une restructuration du secteur financier et de la Banque du Liban elle-même via diverses mesures dont un possible haircut ou bail-in, c’est à dire une transformation d’une partie des dépôts en action des banques privées confrontées à d’importantes difficultés de trésorerie depuis la déclaration d’un état de défaut de paiement, le 9 mars dernier.

Selon les dernières informations, les dernières discussions achoppaient hier sur le volet de la dévaluation de la livre libanaise face au dollar. Le Premier Ministre Hassan Diab avait alors indiqué qu’elles reprendraient ce jeudi.

Cependant, une dévaluation est déjà effectuée de facto sur les marchés parallèles avec une parité qui a atteint 4 300 LL/USD la semaine dernière, le plus bas historique pour la monnaie locale. 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.