Le siège du Tribunal Spécial pour le Liban. Source photo: TSL
Le siège du Tribunal Spécial pour le Liban. Source photo: TSL

Le Tribunal Spécial pour le Liban (TSL), basé à la Haye aux Pays-Bas, a annoncé le report de son verdict concernant les personnes suspectées d’être impliquées dans l’assassinat de l’ancien Premier Ministre Rafic Hariri, le 14 février 2005, en raison du coronavirus COVID-19.

Pour rappel, le tribunal devait publier un jugement concernant l’implication de membres du Hezbollah – Salim Ayyash, Hassan Merhi, Hussein Oneissi et Assad Sabra – jugés par contumace pour leur implication supposée dans l’assassinat de l’ancien premier ministre vers la mi-mai.

Salim Ayyash est également accusé d’être impliqué dans l’assassinat de l’ancien secrétaire général du PCL Georges Hawi et des tentatives d’attentats contre les anciens ministres Marwan Hamadé et Elias Murr, ainsi que des victimes de ces attentats.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.