Le ministre sortant de la santé a accusé les importateurs de fournitures médicales d’être à l’origine de la pénurie de ce type de marchandises au Liban. S’exprimant sur les ondes de la chaine Al Jadeed, Hamad Hassan a ainsi indiqué que les stocks existants de fournitures médicales suffisent à répondre aux besoins locaux pour 2 à 3 mois sans financement de la Banque du Liban.

Il estime que les importateurs de fourniture médicale auraient été dans l’attente de la fin du programme de subvention de la Banque du Liban, les appelant par ailleurs à permettre la mise sur le marché de ces stocks afin de sauver des vies.

Hamad Hassan note également que le gouverneur de la Banque du Liban Riad Salamé lui a assuré de poursuivre le programme de subvention à l’achat de médicaments à hauteur de 100 millions de dollars par mois. Cependant, les importateurs n’auraient pas fait parvenir aux autorités libanaises les listes de médicaments nécessaires.

Le ministre sortant a également indiqué qu’une réactualisation des tarifs hospitaliers sera prochainement mise en place.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն