Une ruelle de Bourj Hammoud, quartier arménien de Beyrouth. Source Photo: Pixabay.com
Une ruelle de Bourj Hammoud, quartier arménien de Beyrouth. Source Photo: Pixabay.com
Moins d'une minute de lecture

Le syndicat des propriétaires de biens loués au Liban a appelé ses membres à manifester demain mardi à 16 heures de l’après-midi.

Il s’agit de protester contre la prolongation du moratoire d’application de la loi encadrant les loyers en date de 2014 et de dénoncer le refus du ministère de la justice de répondre à une lettre qui lui a été adressé depuis 2 semaines. Le syndicat estimait que le refus des autorités à augmenter les loyers actuels constitue une violation violation de la Charte des droits de l’homme, de la Constitution, des lois et même des Accords de Taëf. Il demande par ailleurs la mis en place du Conseil judiciaire suprême afin qu’il puisse statuer sur leurs droits.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.