Les rues désertes au Liban suite à l'épidémie de Coronavirus COVID-19, le samedi 14 mars 2020. Crédit Photo Francois el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés
Les rues désertes au Liban suite à l'épidémie de Coronavirus COVID-19, le samedi 14 mars 2020. Crédit Photo Francois el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés
Moins d'une minute de lecture

Le Ministère du tourisme a amendé les mesures préconisant une fermeture totale des restaurants, cafés et pâtisseries du 30 juillet au 3 août et du 6 août au 10 août, permettant ce mercredi aux services de livraison et aux drive-in à domicile de continuer à fonctionner de 6 heures du matin à 20 heures du soir.

Cependant, les salles des restaurants et de ces établissements devront rester fermées à la clientèle.

Cette décision intervient d’une part en raison de la crise économique qui a déjà fortement impactée ce secteur d’activité et des mesures de confinement précédemment prises du 15 mars au 1er juin avant d’être levées. Cependant, en raison de la forte hausse du nombre de personnes contaminées par le coronavirus COVID19 au Liban, les autorités libanaises ont décidé d’imposer de nouvelles mesures de confinement du 30 juillet au 3 août et du 6 août au 10 août.

Désormais le Liban compte plus de 4000 cas de personnes contaminées par le coronavirus COVID19 depuis le 21 février et plus de 2000 cas actifs. Par ailleurs, le pays des cèdres compte 54 morts.

Parmi les mesures phares, l’interdiction désormais pour les personnes résidentes au Liban de se rendre via l’aéroport international au Pays des Cèdres sans test PCR préalable.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français