Le port de Beyrouth
Le port de Beyrouth

Les douanes libanaises ont indiqué que les importations ont baissé de 24.1% et les exportations ont progressé de 26.1% durant les 2 premiers mois de l’année 2020. Le déficit commercial a ainsi baissé de 36%. Quant à la balance des paiements, elle n’a enregistré qu’un déficit de 1.1 milliards de dollars contre 2 milliards généralement.

Les exportations auraient atteint 676 millions de dollars contre 536 lors des 2 premiers mois de 2019. Le secteur de la joaillerie aurait progressé de 58.8%, les produits métalliques de 50%, les fruits et légumes de 17.2%, les produits chimiques de 9.1%

Les exportations de produits plastiques ont diminué de 37% et les produits papiers de 19%

Les premiers pays vers lesquels le Liban a exporté sont la Suisse à hauteur de 33% des exportations totales, une hausse de 135.1% par rapport à 2019, suivi des Emirats Arabes Unis (en hausse de 48.1%), l’Egypte et l’Irak avec une hausse de 33.3%, la Jordanie (30.8%) et l’Arabie Saoudite (26.5%)

Les exportations vers la Syrie ont diminué de 47.5% ainsi que vers le Qatar (-24%)

Côté importation, les produits métalliques ont baissé de 63.9%, les véhicules de 61.1%, les produits plastiques de 60.7%, les produits électriques de 59.9% et les produits textiles de 46.6%.

Cependant les produits minéraux et la joaillerie ont continué leurs progressions respectives à 47.3% et 27.6%.

Les produits en provenance de Chine ont diminué de 61.7%, tous comme ceux de l’Egypte ( -50%), de la France (-44%). Les marchandises de Turquie et des Emirats Arabes Unis ont progressé.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.