Capture d'écran de la manifestation des femmes demandant l'abrogation du code de la nationalité leur empêchant de transmettre la nationalité libanaise à leurs enfants.

Nouvelle manifestation de femmes à Beyrouth, pour protester contre l’interdiction qui leur est faite de transmettre la nationalité libanaise à leurs enfants à l’occasion de la campagne intitulée « Ma Nationalité, Ma Dignité ».

Plusieurs centaines de femmes, certaines accompagnées de leurs enfants, ont ainsi défilé depuis le Ministère de l’Intérieur, à Sanayeh jusqu’à la Place Riad el Solh au Centre-Villeà l’occasion du Mois de la Femme et de la prochaine fête des mères qui aura lieu ce 21 mars.

Pour rappel, la nationalité libanaise ne peut être accordée que par le père en vertu du code de nationalité et notamment l’arrêté n° 15 du 19 janvier 1925, soit à l’époque du Mandat. Ces dispositions n’ont pas été abrogées notamment en raison de la crainte de la part de certaines communautés de devenir minoritaires par la présence de réfugiés.

Lire également

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .