La réunion du haut conseil de la défense au Palais de Baabda. Crédit Photo: Dalati & Nohra
La réunion du haut conseil de la défense au Palais de Baabda. Crédit Photo: Dalati & Nohra
4 minutes à lire

Les autorités libanaises annoncent que 1 119 personnes ont été testées positives. Le nombre de décès est de 9 personnes. 

Ce mardi, devrait avoir lieu une réunion du Haut Conseil de la Défense ce mardi au Palais Présidentiel de Baabda. Elle sera suivie d’une réunion du conseil des ministres qui devrait décider de la mise en place d’un nouveau confinement d’une durée de 2 à 4 semaines.

Les autorités devraient ainsi entériner les recommandations du comité « corona ». Ce confinement devrait se matérialiser du 14 au 30 novembre et pourrait être reconduit au-delà si la situation ne s’améliorait pas.

La mise en place d’un nouveau confinement semble en effet de plus en plus probable après la multiplication de l’appel à une telle mesure par les autorités sanitaires, ministère de la santé au conseil de l’ordre des médecins et des pharmaciens. De source médicale, on indique même que 1 500 membres du personnel sanitaire seraient ainsi contaminés, constituant une pression supplémentaire sur les infrastructures de santé en plus des difficultés économiques auxquelles elles sont confrontées.

Cette mesure fait cependant face à l’opposition d’organismes économiques comme l’association des commerçants de la ville de Beyrouth.

La mise en place d’un nouveau confinement semble de plus en plus probable après la multiplication de l’appel à une telle mesure par les autorités sanitaires, ministère de la santé au conseil de l’ordre des médecins et des pharmaciens. Il s’agira d’instaurer un confinement total du Liban pour les 2 à 4 prochaines semaines, indiquent certaines sources.

Et la bonne nouvelle du jour, un vaccin prometteur mis-au-point

Par ailleurs, une bonne nouvelle, celle de la mise au point d’un vaccin efficace à plus de 90% par l’américain Pfizer et l’allemand BioNTech

L’étude effectuée aurait ainsi comparé ce vaccin à un placebo. Le taux d’efficacité de ce vaccin, qui réclame 2 injections, dépasserait ainsi les 90% contre une norme de 50% réclamée par la FDA. Selon les résultats préliminaires, ce vaccin serait le plus performant des 4 vaccins candidats actuellement testés aux Etats-Unis. Il s’agirait d’un résultat sans précédent qui pourrait aider à contenir et à mettre fin à l’épidémie du Coronavirus COVID-19 indique Kathrin Janser, directrice de l’unité de recherche et de développement des vaccins de Pfizer, qui souligne une avancée sans précédent, de telles études mettant généralement des années. Des 44 000 personnes impliquées dans ce test grandeur nature, seules 94 personnes ont été contaminées par le coronavirus. 9 personnes seulement auraient été contaminées suite à 2 injections de vaccin.

Les chiffres clés de la progression du coronavirus COVID-19 au Liban

  • Le seuil des 2000 cas quotidiens a été passé le 5 novembre 2020
  • Le Liban a franchi le seuil des 90 000 cas totaux ce vendredi 6 novembre et celui des 90 000 cas locaux, le samedi 7 novembre.
  • Le nombre de personnes en état critique est de 305 cas. 

Au total, 95 355 personnes ont été contaminées depuis le 21 février 2020, date de la découverte d’un premier cas au Liban. 

Le nombre de contaminations locales reste toujours important avec 1 079 cas. 40 cas sont en provenance de l’étranger. 

Le nombre total des personnes touchées par le virus atteint le chiffre de 92 840 cas locaux et de 2 515 cas en provenance de l’étranger. 

Le nombre de cas actuellement actifs reprend sa hausse avec 42 895 personnes. Le nombre de guérisons. 51 728 seraient ainsi guéries. Le différentiel entre cas actifs et cas guéris est à nouveau à la hausse

Le nombre d’hospitalisation est en légère hausse par rapport à hier avec 831 personnes dans les hôpitaux, repassant en dessous du nombre de 800 cas. Par ailleurs, 305 personnes sont dans un état considéré comme critique, un chiffre en hausse par rapport à hier.

10 décès ont été donc annoncés ces dernières 24 heures. Le nombre total de personnes décédées est de 732 depuis l’apparition de la maladie au Liban, le 21 février 2020.

Plus de 100 personnes contaminées par le COVID-19 sont ainsi décédées cette semaine.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.