Un certain nombre d’établissements touristiques ont annoncé la fermeture de leurs établissements en raison de la pénurie actuelle de fioul qui touche le pays des cèdres.

Cette information intervient alors que la Direction Générale du Pétrole a annoncé ne disposer des quantités suffisantes de fioul que pour une semaine. Aucune livraison n’aurait même effectuée lors des fêtes musulmanes d’Al Adha.

Cette information intervient alors que les établissements hospitaliers et boulangeries ont déjà annoncé faire face à d’importantes difficultés pour poursuivre leurs opérations.

Les hôpitaux locaux soulignent que la vie même des patients hospitalisés pourrait être mise en danger.

En cause, l’incapacité de la Banque du Liban à accorder les lignes de crédit nécessaires pour le déchargement des tankers pourtant présents au large des côtes libanaises.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.