Moins d'une minute de lecture

Alors qu’un bilan toujours provisoire indique que plus de 100 personnes seraient décédées, plus de 100 personnes disparues et de plus de 4000 personnes blessées, certaines sources indiquent que 300 000 personnes seraient sans domiciles à la suite de l’explosion hier de 2750 tonnes de nitrate d’ammonium stockées dans un entrepôt du port de Beyrouth.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité ne marche que sur un ordinateur et non sur les mobiles ou tablettes. Par ailleurs, il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Cet article est disponible en Français