Les vétérans de l’Armée Libanaise et des Forces de Sécurité protestent ce mardi contre les mesures d’austérité budgétaire qui pourraient les viser alors que se réuni le Conseil des Ministres pour discuter du budget. Ils ont ainsi bloqué différents points névralgiques de la capitale, Beyrouth, dont la Banque du Liban (BDL) ou encore le port à partir de 6h du matin.

Certaines sources indiquent que le gouvernement étudierait différentes mesures, dont la fin de certains avantages sociaux, comme le paiement de scolarité ou l’aide médicale pour les fonctionnaires et les anciens militaires. Parmi les manifestants, se trouvent les députés Chamel Roukoz, gendre du Président de la République, le Général Michel Aoun, ou encore Jean Talouzian.

Chamel Roukoz a estimé que le nouveau sacrifice demandé aux anciens militaires est injuste, en raison de leurs bas salaires. Il a également souligné le fait que ces militaires ont souvent sacrifié leurs vies et subis des blessures amenant à des soins chroniques.

Il a souligné que le déficit public pourrait être réduit avec un plan économique clair, refusant le projet présenté en ce mardi 30 avril en Conseil des Ministres.

Pour rappel, s’exprimant auprès de ses visiteurs, le Président de la République, le Général Michel Aoun a également indiqué vouloir défendre les droits des militaires.

Pour rappel, les déficits publics atteignent désormais plus de 6.7 milliards de dollars annuellement, soit 11% du PIB, alors que l’économie libanaise traverse une crise grave, largement impactée par la récession du secteur de l’immobilier et par la présence d’une importante communauté de réfugiés syriens. Plus de 40% de la population active serait ainsi actuellement sans emploies, avait indiqué l’année dernière, le Président de la République.

En avril 2018, les pays et organisations donateurs de CEDRE avaient conditionné leur aide au Liban à la mise en place de réformes économiques, sociales et monétaires ainsi qu’à la lutte contre la corruption. Les mesures présentées aujourd’hui en conseil des ministres entrent ainsi dans le cadre de l’application des obligations libanaises à ce plan.

Lire également 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.