Moins d'une minute de lecture

Pour le 13ème jour consécutif, les routes dans différentes régions libanaises sont toujours bloquées par les manifestants.

Des manifestants se sont dirigés vers le domicile du ministre des Télécommunications Mohammad Choucair à Hamra et y bloquent la route.

Un sit-in a été observé, ce mardi, devant la direction des revenus du ministère des Finances à Béchara al-Khouri, au milieu d’un déploiement de l’armée et des Forces de Sécurité intérieure, selon l’ANI.

Les militaires à la retraite ont de leur côté bloqué la route devant la Banque du Liban à Beyrouth.

A Khaldé, un accrochage a eu lieu entre les manifestants qui bloquaient la route et un chauffeur d’une camionnette qui voulait forcer le barrage et passer. L’Armée est intervenue afin de mettre un terme aux affrontements. La route demeure fermée.

Les forces de l’ordre ont cependant réussi à ouvrir l’autoroute de Nehmé dans les deux sens, et les manifestants ont installé leurs tentes à proximité de la route.

La route principale menant à Rachaya depuis Masna3, entre Rafid et Dahr el Ahmar, a été bloquée.

A Beyrouth, la route de Ain El Mreyssé est toujours bloquée dans les deux sens.

A Zouk et Jal El Dib, les routes sont également bloquées. Ce matin, les manifestants ont ouvert la route pour laisser passer trois véhicules de l’Armée libanaise, et ont refermé la route devant les voitures qui tentaient de suivre les véhicules militaires.

Dans le Nord du pays, les manifestants continuent de bloquer l’axe principale dans ses deux sens au niveau de Chekka, reliant le Nord à Beyrouth.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.